Carnet de résidence

En résidence . Mardi le 4 mars 2014 . Parlez-moi d'écrire... pour les enfants

J'ai été éblouie hier. Éblouie par la bibliothèque Raymond-Lévesque, son architecture, sa localisation aux abords du parc de la Cité, ses aires planifiées pour les diverses clientèles, ses grandes fenêtres qui laissent entrer la lumière. Éblouie aussi par l'accueil chaleureux que j'ai reçu de la part du personnel. Éblouie par la mascotte de la bibliothèque (je me veux intrigante; c'est volontaire...).

J'ai d'abord été accueillie par Linda Moisan, chef de division à la bibliothèque, développement des collections et médiation des savoirs  - un grand titre pour dire qu'elle connaît tout, qu'elle est avide d'en savoir davantage, qu'elle me guide dans cette aventure et qu'elle est MA personne-ressource. Ensemble nous avons bâti mon horaire pour les neuf prochaines semaines.

Dès aujourd'hui, je serai disponible pour rencontrer les usagers de la bibliothèque, de 16 h à 17 h. Mon slogan: Parlez-moi d'écrire... pour les enfants. Je serai là pour:

  • Répondre à vos questions sur le métier d'auteure jeunesse
  • Vous encourager à lire et... à écrire
  • Parler de livres avec vous

Je vous attends!

Heures de disponibilité pour la semaine du 3 mars:

Mardi le 4:      de 16 h à 17 h
Mercredi le 5: de 15 h à 17 h
Jeudi le 6:       de 16 h à 17 h
Vendredi le 7: de 14 h à 15 h





16 h 45

La deuxième journée de ma résidence tire à sa fin. Aujourd’hui, j’ai mis sur papier mes premières réflexions sur mon projet d’écriture (dont je vous parlerai bientôt). J’y vais timidement puisque je suis encore en train d’apprivoiser ce nouveau lieu, ces nouveaux bruits, ces mouvements que je perçois du coin de l’œil. Linda Moisan m’a présentée à d’autres membres du personnel. Comment vais-je faire pour retenir tous ces noms? J’aimerais être capable de le faire, mais je sais bien que je n’y arriverai pas.

Le local où j’écris est situé au deuxième étage, à côté des étagères des documentaires. Par l’immense baie vitrée, j’ai une vue directe sur les livres de recettes, section desserts. Larousse des desserts, cupcakes et compagnie. Si je m’assois de l’autre côté de la table, ce sont les livres sur la musique. Mozart, Mahler, Liszt, L’histoire de la musique pour les nuls… Les livres jeunesse sont au rez-de-chaussée. J’y suis allée faire un tour pour épier les lecteurs… C’est semaine de relâche, il y a donc probablement plus de visiteurs que d’habitude en plein cœur de journée.

Pour rencontrer les gens, je m’installe plutôt dans ce que j’ai baptisé « l’aquarium ». Un local vitré des quatre côtés, du plancher au plafond, qui fait face à la salle de travail des adultes. On est venu me demander si je me sentais regardée. Devant moi : Flaubert, Giono, Gallant. Je me retourne : Balzac, Bouvier, Verne et Simenon me dévisagent. Je suis bien entourée.

Constatation de la journée : il est beaucoup plus facile d’écrire dans mon carnet de résidence que d’écrire ce pourquoi je suis ici. Pour être franche, ce n’est pas une grande découverte.

4 commentaires:

  1. Je te souhaite une résidence productive et pleine de rencontres stimulantes, Andrée-Anne.

    Pour avoir eu la chance d'initier ce programme de résidence, l'an dernier, je sais que l'accueil qu'on reçoit à la bibliothèque Raymond-Lévesque est on ne peut plus chaleureux. (Mes salutations à Linda Moisan et à l'équipe.) Tu pourras découvrir mon propre journal de résidence sur mon site web à www.dmarcotte.ca .

    Profite bien des ressources qui te sont offertes.

    Je viendrai te lire ici, et aussi faire un tour à la bibliothèque pour te rencontrer, c'est promis !

    RépondreSupprimer
  2. C'est parti mon kiki!
    Je te souhaite une belle inspiration!
    Et de belles rencontres aussi!

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour Danielle,
    Merci pour ton mot. En effet, l'accueil est très chaleureux. Et j'ai déjà découvert ton journal de résidence (très intéressant, d'ailleurs!).

    J'espère que tu viendras me rendre visite. Je peux t'envoyer mes heures de présence à la bibliothèque (périodes d'écriture) si tu le souhaites.

    Au plaisir!

    RépondreSupprimer